« Résister, c’est vivre,
Résister, c’est cultiver sa capacité d’indignation,
C’est dire non à toutes les formes de domination.
Le mot Résister devrait toujours se conjuguer au présent. »

Lucie AUBRAC 1912- 2007

Résister, c’est être vigilant dans le temps, c’est observer l’évolution de nos sociétés avec le souci des pentes glissantes qui peuvent amener, demain, à admettre l’inadmissible.

Résister, c’est souvent être le dernier fil usé d’une corde élimée. Corde qui elle-même n’était que fil à son début. Pensons à Simone Veil en 1974 défendant le droit à l’avortement à la Tribune de l’Assemblée Nationale devant 481 hommes et seulement 9 femmes (dont elle), à Nelson Mandela prisonnier durant 27 ans, qui pacifiquement ensuite met fin au régime de l’Apartheid en Afrique du Sud.

Nous devons regarder au travers de l’Histoire et notamment celle de la guerre 39-45 (cœur de notre manifestation depuis le début) pour appréhender les mécanismes des émergences des fascismes et des résistances associées. À la grande guerre aussi qui, il y a un siècle, a brisé nos sociétés européennes.

Les Rencontres du Film des Résistances, un moment où ensemble autour d’œuvres cinématographiques nous partageons un regard sur notre monde. Un monde où aujourd’hui, violences, guerres, barbaries façonnent des sociétés où les démunis sont les plus meurtris, où les femmes sont de nouveau discriminées, où l’environnent naturel est promis à ne plus remplir son rôle de maison accueillante des générations futures, où les principes de Laïcité, les valeurs démocratiques, où l’Humanisme sont mis à mal par des idéologies fanatiques.

Pour cette 17ème édition, au cinéma Edelweiss de Thônes et dans les salles partenaires de Haute-Savoie, seront proposés une trentaine de films (dont une dizaine présentés en avant-première) qui s’inscrivent avec conviction dans une démarche d’éducation populaire, non prosélyte. Le cinéma est un rempart contre l’obscurantisme où l’œuvre cinématographique qui a pour vocation à être diffusée dans la salle de cinéma, permet d’éveiller les consciences, de s’émanciper.

Pour accompagner les séances, des réalisateurs, des professionnels du cinéma, des associations partenaires, animeront débats et échanges. Et pour prolonger et approfondir les réflexions, des ponts avec des expositions, des livres et du spectacle vivant seront proposés. La manifestation, reconnue, identifiée et appréciée, apportera – n’en doutons pas – une fois de plus sa contribution afin que le plus grand nombre saisisse mieux les enjeux qui contraignent tous les équilibres au détriment des hommes les plus faibles.

CDPC/FOL74, le 17 juillet 2017

Bilan du festival 2016

0
Spectateurs total
0
Spectateurs scolaire
0
Séances à Thônes
0
Séance en dehors de Thônes

Les rencontres du film de résistances

sont organisées par

Foyer d'Animation et de Loisirs
cdpc
Client 1
Tous droits réservés 2017 - Foyer d'Animation et de Loisirs Site réalisé avec par globuleWEB