« Résister, c’est vivre,
Résister, c’est cultiver sa capacité d’indignation,
C’est dire non à toutes les formes de domination.
Le mot Résister devrait toujours se conjuguer au présent. »

Lucie AUBRAC 1912- 2007

Parler des Résistances, c'est s'ouvrir à différentes époques, à différentes cultures. C'est s'autoriser une remise en question de nos modes de pensées, de nos certitudes.

Parler des Résistances, c'est faire un travail de mémoire en prenant soin de ne pas seulement évoquer les actions passées, mais bien de nous remémorer le sens de ces actions. Au travers du souvenir de la guerre de 39-45, cœur de notre manifestation depuis ses débuts, appréhendons les mécanismes des émergences des fascismes et des résistances qui les ont combattues !

Parler des Résistances, ce n'est pas seulement évoquer les grands noms, les grandes dates qui aujourd’hui sont célébrées et ponctuent l'histoire collective. C'est aussi écouter la parole d'anonymes qui, partout dans le monde, s'indignent face à l'inacceptable, et se lèvent contre la barbarie et le fanatisme.

Parler des Résistances, c’est observer l’évolution de nos sociétés qui pourrait nous amener, demain, à admettre l’inadmissible. C'est comprendre les processus qui participent à faire naître le pire.

Les Rencontres du Film des Résistances, c'est un moment où nous partageons ensemble un regard sur notre monde, autour d’œuvres cinématographiques. Un monde où aujourd’hui, violences, guerres, barbaries sacrifient des sociétés où les démunis sont oubliés, où les femmes sont toujours et encore discriminées, où l’environnement naturel est promis à ne plus remplir son rôle de maison accueillante des générations futures, où les principes de laïcité, les valeurs démocratiques, l’humanisme sont mis à mal.

Pour cette 18ème édition, au cinéma Edelweiss de Thônes, dans le bassin annécien et dans les salles partenaires de Haute-Savoie, sont programmés environ trente films, dont une dizaine présentés en avant-premières. Ils s’inscrivent avec conviction dans une démarche d’éducation populaire, non prosélyte. Rempart contre l’obscurantisme, le cinéma est un formidable moyen d’éveiller les consciences et de s’émanciper.

Pour accompagner les séances publiques et scolaires, des réalisateurs, des professionnels du cinéma, des associations partenaires, animeront débats et échanges. Et pour prolonger et approfondir les réflexions, des expositions, des propositions de lectures, et du spectacle vivant viendront rythmer ces journées dédiées à toutes les formes de résistance.

La manifestation, reconnue, identifiée et appréciée, apportera – n’en doutons pas – une fois de plus sa contribution, afin que le plus grand nombre s’approprie les enjeux qui déstabilisent les équilibres, au détriment des hommes et des femmes les plus fragiles.

François BONIFACJ, Directeur CDPC, le 1er Août 2018

Bilan du festival 2017

0
Spectateurs total
0
Spectateurs scolaire
0
Séances à Thônes
0
Séance en dehors de Thônes

Les rencontres du film de résistances

sont organisées par

Foyer d'Animation et de Loisirs
cdpc
Client 1
Tous droits réservés 2017 - Foyer d'Animation et de Loisirs Site réalisé avec par globuleWEB