Le festival 2008

LE BILAN

0
Spectateurs total
0
Séances à Thônes
0
Spectateurs scolaire
0
Séance en dehors de Thônes

Le fil rouge

8èmes Rencontres des Films des Résistances 2008
du 13 au 18 Novembre

Le mot résister devrait toujours se conjuguer au présent (L. AUBRAC)

Le fil rouge de l’édition 2008, de la manifestation des Films des Résistances va se tisser autour d’un (ou de personnages) qui dans le quotidien refuse les préjugés, l’exclusion, les inégalités, le silence, les secrets, les compromissions et choisit de faire valoir son point de vue, y compris en prenant des risques, souvent au détriment de son entourage, des regards des autres mais aussi en connaissance de cause mettant sa propre vie en danger pour faire triompher son point de vue autour des valeurs universelles, de la déclaration universelle des droits de l’Homme.

La programmation va s’équilibrer sur deux points forts : la période de la guerre mais aussi ses prolongements dans les marques indélébiles laissées aux Hommes au fil du temps. Ce sera aussi l’occasion de revenir sur des temps forts d’actes d’héroïsme avec la volonté de l’intérêt commun avant sa propre vie.

Autre période, le présent avec notamment le conflit du Proche-Orient chaque jour plus improbable dans l’espoir de sa résolution. Les films choisis souligneront la puissance et la vitalité de la quête incessante de vie, de terre et de liberté pour le peuple palestinien.
Enfin, nous ferons des ponts et des liaisons avec des évènements qui ont marqué nos esprits et qui ont souvent là aussi des prolongements dans le présent avec la contradiction d’accepter le compromis sans renier ses valeurs.
L’équilibre de la paix, la nécessité de vivre ensemble en harmonie avec le partage des richesses, des savoirs gage d’un développement juste de toute la planète sera abordé pour comprendre les enjeux et que chacun se situe dans le devoir de construire le présent avec équité, pour que les biens communs de la planète soient au service de tous et ne laissent pas en souffrance les innocents.

Notre travail d’éducateurs est de contribuer à ce que chacun affronte ses propres démons pour que l’acte de penser par soi-même permette de discerner et de tracer son propre chemin en s’émancipant de tous les formatages.


9 Juin 2008
Michel CARE

Programmation

Conférences et expositions

LA POESIE PENDANT LA RESISTANCE

LA POESIE PENDANT LA RESISTANCE

Partenaire : LA MALLE D'AURORE

UNE POÉSIE ENGAGÉE

Une quinzaine de panneaux, des extraits de textes et des illustrations pour découvrir une période de grande floraison poétique (de 1930 à 1950) et des auteurs qui, loin de se taire, ont plutôt choisi de parler et surtout d'écrire.

De cette poésie dite engagée, on connaît surtout les écrits d'André Breton, Louis Aragon, Paul Eluard ou encore René Char, principaux chefs de file du mouvement surréaliste. L'exposition met à l'honneur les nombreux autres poètes de cette époque.

Et qu'ils parlent de la guerre d'Espagne, qui « l'a traversée (la poésie) comme un couteau » comme Tristan Tzara, qu'ils fassent preuve de prescience en devinant la paix impossible dès 1938 (année de la conférence de Munich) et en déclarant, tel Louis Parrot, que « Personne n'y prenait garde mais la fumée mêlait son ombre parmi nous », ou qu'ils contournent la censure à coup de publications clandestines, ces poètes de la Résistance nous livrent un puissant témoignage sur une période parmi les plus sombre de l'histoire de l'humanité.

Des promesses d'avenir

Travail de la mémoire (faute parfois de papier sur lequel écrire les poèmes), tel un Primo Levi qui, enfermé dans un camp, essaie de se souvenir du texte de la « Divine comédie », de Dante, afin de conserver sa dignité. Tentative de survie en prison ou derrière des barbelés d'un camp de concentration, rêves de liberté et d'honneur…

Autant de thèmes qu'explore l'exposition par le biais de morceaux choisis et de dessins, pour beaucoup réalisés par Jean Lurçat, sans tomber pour autant dans le désespoir. Car la poésie de la Résistance, c'est aussi l'espoir qui n'abandonne jamais totalement le poète, croyant en des jours meilleurs, à l'image d'un René Char qui affirme qu'« à chaque effondrement de preuves, le poète répond par une salve d'avenir ».

Congrés de la fédération des œuvres laîques

Congrés de la fédération des œuvres laîques

Fédération des Œuvres Laïques 74 Congrès de novembre 2008 – Thônes La place des arts dans la formation de l’individu. Y a-t-il un rapport entre engagement artistique et engagement social ? Quelle est la démarche des artistes qui s’engagent ? Comment lier éducation populaire, esprit de résistance, démarche artistique ? Quel sens donner à l’introduction de l’histoire des arts dans les nouveaux programmes de l’école ? Le premier travail de l’éducateur est-il toujours la diffusion culturelle ? Quelle place donner à la culture au sein du projet F.O.L.74 ? Pour mieux réfléchir et apporter des éléments de réponse à ces questions d’importance, le Congrès 2008 de la F.O.L.74 se déroulera durant les 8èmes rencontres du film des Résistances à Thônes. Au fil des ans cette manifestation s’est en effet affirmée comme l’un des axes importants de l’action culturelle de la F.O.L.74 autour de l’idée et du choix de départ : utiliser le cinéma pour mettre en œuvre un combat permanent, perpétuel, dans tous les lieux et à toutes les époques : les Résistances : résistance armée, résistance politique, ou encore économique, culturelle, linguistique, identitaire, résistances de toutes les périodes et de tous les pays. Ces rencontres annuelles, par la diversité des films choisis participent à une démarche visant à éveiller les consciences, à assurer la liberté de penser, de s’exprimer pour permettre le développement d’une République laïque, soucieuse de justice sociale. Ainsi le devoir de mémoire inscrit dans nos statuts pour mieux appréhender le passé et combattre l’oubli permet-il aussi de résister au prêt à penser et à l’uniformisation. En 2008, aux côtés du cinéma, des expositions de poésie ou des peintres qui seront présentes durant les rencontres, le congrès de la F.O.L.74 se propose de revisiter la place des arts, et plus particulièrement bien de mieux cerner comment ils peuvent contribuer à mieux faire valoir son point de vue, son opinion ; à faire éclater une vérité, à lutter et à résister. La conférence à support audio-visuel de Rémy Pergoux, administrateur de la F.O.L.74 « L’art dépositaire de la conscience du peuple ? » et les ateliers qui suivront font partie de cette démarche. Venir à Thônes pour le congrès de la F.O.L.74 signe aussi la volonté de consolider les rencontres du film des Résistances dans cette ville où elles ont pris racine. C’est à Thônes que la manifestation est née, et c’est ici que nous devons poursuivre son développement. Par ce congrès ouvert à tous, nous souhaitons continuer à donner corps à l’idée de parcours au sein des rencontres pour les festivaliers.

L'art dépositaire de la conscience du peuple ?

L'art dépositaire de la conscience du peuple ?

Intervenant : REMY PERGOUX, Administrateur de la FOL 74

Fédération des Œuvres Laïques 74

Congrès de novembre 2008 – Thônes
La place des arts dans la formation de l’individu

En 2008, aux côtés du cinéma, des expositions de poésie ou des peintres qui seront présentes durant les rencontres, le congrès de la F.O.L.74 se propose de revisiter la place des arts, et plus particulièrement bien de mieux cerner comment ils peuvent contribuer à mieux faire valoir son point de vue, son opinion ; à faire éclater une vérité, à lutter et à résister. La conférence à support audio-visuel de Rémy Pergoux, administrateur de la F.O.L.74 « L’art dépositaire de la conscience du peuple ? » et les ateliers qui suivront font partie de cette démarche.

Venir à Thônes pour le congrès de la F.O.L.74 signe aussi la volonté de consolider les rencontres du film des Résistances dans cette ville où elles ont pris racine. C’est à Thônes que la manifestation est née, et c’est ici que nous devons poursuivre son développement. Par ce congrès ouvert à tous, nous souhaitons continuer à donner corps à l’idée de parcours au sein des rencontres pour les festivaliers.

INAUGURATION

INAUGURATION

Durée : 01:30

Vendredi 14 novembre à 18h, à la Salle des Fêtes de Thônes. Ouverture officielle des 8èmes Rencontres du Film des Résistances, parrainées par Monsieur le Préfet de Haute-Savoie. Présentation du programme. Projection d'un court-métrage réalisé par les Jeunes du Foyer d'Animation de Thônes. Chœurs Cantate de Thônes (chef de chœur M. Renard) et Kaela (chef de chœur P. Launay). Buffet offert par la Commune de Thônes.

LA YOURTE

LA YOURTE

Du 13-11-2008 au 18-11-2008
Il manquait aux Rencontres du Film des Résistances un lieu d'échange convivial à la fin des séances. Cette année en partenariat avec la Fol, une Yourte sera installée entre la Mairie et l'Eglise. Un endroit pour poursuivre les débats et se réchauffer avec un bol de soupe !!

RESISTANCES EN PLEIN AIR

RESISTANCES EN PLEIN AIR

Du 07-11-2008 au 30-11-2008
Intervenant : KAVIIIK, Conception et Réalisation de l'exposition. 
Toutes les formes de « Résistances » abordées par plusieurs artistes : Combas, Cueco, E. Pignon Ernest, Erro, Rustin, Velickovic, Fromenger, Kaviiik, M.Morel, B.A Koller, H. Machado Rico…
Impression numérique sur bâches de 3x2m.

Tous droits réservés 2017 - Foyer d'Animation et de Loisirs Site réalisé avec par globuleWEB