Le festival 2009

LE BILAN

0
Spectateurs total
0
Séances à Thônes
0
Spectateurs scolaire
0
Séance en dehors de Thônes

Le fil rouge

9èmes Rencontres du Film des Résistances 2009 à THONES
12/17 Novembre 2009

Résister, c’est vivre
Résister, c’est cultiver sa capacité d’indignation,
c’est dire non à toutes les formes de domination

Le mot Résister devrait toujours se conjuguer au présent, citation de Lucie AUBRAC qui est un peu notre référence pour imaginer notre manifestation :

- partir de la période de la seconde guerre mondiale avec plusieurs films et documentaires soulignant et illustrant les résistances, les engagements, les déterminations d’hommes et de femmes qui ont su dire non à l’ordre établi
- appréhender le temps présent sur les sujets d’actualité comme le social, l’exil, l’environnement, l’indépendance mais aussi les mécanismes du fonctionnement de nos sociétés qui ne nous mettent pas à l’abri du pire.
Nos sociétés sont fragiles, les enfermements et le refus de l’autre sont toujours possibles.
Les boucs émissaires sont encore des atouts pour mobiliser sur des thèses où les valeurs de la déclaration universelle des droits de l’Homme sont niées.

La manifestation est un temps pour éveiller les consciences, éduquer, éclairer les esprits, échanger et confronter les points de vue.

Le vivre ensemble avec les différences de l’autre est toujours à rediscuter et expliquer afin que la liberté, l’égalité, la fraternité soient le ciment de nos sociétés. Le cinéma est un outil formidable pour faciliter la compréhension du monde complexe dans lequel nous vivons.

Ainsi, le devoir de mémoire devient un tremplin pour saisir le temps présent et contribuer à résister contre tous les intégrismes qui conduisent au pire excès : la négation de l’autre ! L’Homme a beaucoup d’aptitudes pour construire des murs, ceux de l’intolérance. Alors notre engagement est de contribuer à faire de chacun d’entre nous des maçons uniquement spécialisés dans la construction des ponts pour mieux vivre ensemble et aller vers les autres…

Juin 2009
Michel CARE

Programmation

Conférences et expositions

COMBATTRE LES MURS

COMBATTRE LES MURS

Intervenant : EDITH CONVERT, SCULPTEUR
Partenaire : BAKKER RÜUT SCULPTEUR

« Combattre les murs »

Intentions

Physique et symbolique, le mur peut enrichir ou appauvrir.
Il peut générer la lutte des classes, le racisme, la guerre, la famine, la pénurie d’eau…
Le mur, c’est l’intolérance, une faiblesse qui n’a d’autre raison d’être que la peur.
Regardons simplement les haies de jardin, véritable muraille pour se cacher des autres.
(voir Projet d’exposition photos sur les murailles des jardins)

L’artiste regarde le monde et le montre tel qu’il le ressent.
Il stimule la réflexion au travers d’une œuvre. Cette œuvre peut briser les murs qui nous hantent.

Nous invitons les scolaires à participer à cette réalisation en créant un ou des murs avec entière liberté d’expression, s’insérant dans cette réflexion autour du mur en tant que symbole de la séparation, de l’inégalité, de l’opposition, de la résistance…
Seul les dimensions du support de base serait imposés : 1 m de largeur sur 2 m de hauteur.
Afin de faciliter la mise en place de l’œuvre, le foyer peut fournir un support en panneaux de bois
sur lesquels toute expression sera permise et libre : peinture, collage, mise en volume… Quelque soit la technique et le support employé, le travail devra pouvoir supporter l’exposition en extérieur du 12 au 17 novembre en gardant toute sa tenue et sa lisibilité.

 AVANT PREMIÈRE DU FILM LETTRE A ANNA

AVANT PREMIÈRE DU FILM LETTRE A ANNA

DIMANCHE 15 NOVEMBRE 20H30
Durée : 01:15
Partenaire : AMNESTY INTERNATIONAL. PROJECTION SUIVI D'UN DÉBAT

Anna Politkovskaïa a été assassinée le 7 octobre 2006 dans le hall de son immeuble à Moscou. Ce jour-là, Vladimir Poutine fêtait son 54ème anniversaire. Elle disait à son sujet que « tant qu'il serait au pouvoir, on ne pourrait pas vivre dans un pays démocratique ». Ce film documentaire est à la fois un portrait intime de la journaliste et une chronique de la Russie des années Poutine.

EXPOSITION : CONCOURS PHOTOS

EXPOSITION : CONCOURS PHOTOS

Intervenant : TOUT LE MONDE PEUT PARTICIPER

Le mur, celui qui sépare les hommes ; autrefois muraille de Chine, hier rideau de fer, aujourd'hui rempart d'Israël. Mais autours de nous combien d'autres murs physiques ou symboliques ?

Pour continuer le projet « Combattre les murs » proposé par Edith Convert, nous vous invitons à photographier les haies de jardin, souvent esthétiques mais aussi véritables murailles pour se cacher des autres.
Envoyer vos CLICHÉS (3 MAXIMUM) (au format jpeg) au foyer contact@foyerdanimation.com
ou support papier. (18 X 24). FOYER D'ANIMATION MAISON DES ASSOCIATIONS 74230 THÔNES.
Toutes les photos seront exposées sous la yourte place de la Mairie du 12 au 18 Novembre.

INAUGURATION

INAUGURATION

Durée : 02:00

VENDREDI 13 NOVEMBRE à 18h, à la SALLE DES FÊTES de THÔNES. Ouverture officielle des 9èmes Rencontres du Film des Résistances, parrainées par Monsieur le Préfet de la Haute-Savoie. Présentation du programme. Projection d'un extrait de film amateur de 1944 Chorale Kaela (chef de chœur P. Launay). Apéritif offert par la commune de Thônes.

 L'ARMÉE DU CRIME

L'ARMÉE DU CRIME

Intervenant : ROBINSON STEVENIN, ACTEUR DU FILM L'ARMÉE DU CRIME
PARTICIPATION ANNONCÉE LE LUNDI 16 NOVEMBRE (À CONFIRMER)

Fils du comédien Jean-Francois Stévenin et frère de Sagamore et Salomé. Enfant de la balle, Robinson Stévenin fait sa première apparition au cinéma à l'âge de 5 ans dans Double messieurs, réalisé par son père en 1986, puis enchaîne films et téléfilms durant son adolescence. Le jeune comédien se fait remarquer en acceptant successivement deux rôles très délicats, celui de Laurent, un garçon qui oblige sa petite amie à se prostituer dans Mauvaises fréquentations de Jean-Pierre Améris puis celui de Bo, un jeune travesti qui part sur les traces d'un tueur en série, dans Mauvais genres de Francis Girod. Le premier personnage lui vaut une nomination au César du Meilleur espoir masculin en 2000, une récompense qu'il obtient en 2002 grâce au second.

A LA SOUPE SOUS LA YOURTE

A LA SOUPE SOUS LA YOURTE

Du 12-11-2009 au 17-11-2009

Après la dernière projection du soir les débats et les rencontres se poursuivent à l'intérieur de la yourte installée place de la mairie autour d'un bol de soupe chaude…!

JOSEPH EPSTEIN, BON POUR LA LÉGENDE

JOSEPH EPSTEIN, BON POUR LA LÉGENDE

Intervenant : GEORGES DUFFAU, FILS DE JOSEPH EPSTEIN
LE SAMEDI 14 À 17H30. UN MOMENT FORT DES RENCONTRES EN PRÈSENCE DE GEORGES DUFFAU

On l’a oublié, et pourtant il fut de ceux qui comptèrent, dans la Résistance. Joseph Epstein en était l’un des plus brillants cerveaux et meneurs, tacticien accompli de la guerre insurrectionnelle et « subversive ». C’était aussi un homme, plein de vie et d’humour, mais dont le destin fut scellé par les dérives du 20e siècle – et pour cause : il avait le malheur d’être juif. Pascal Convert a entrepris de nous retracer la vie méconnue de ce résistant permanent, fusillé le 11 avril 1944, la biographie prenant la forme d’une lettre directement adressée au fils d’Epstein. Un film scientifiquement rigoureux et émotionnellement impliqué, une enquête sur un homme, sa pensée, son action, et son univers, celui de l’Internationale communiste, du Front populaire, de la guerre d’Espagne, de la Résistance, où l’on croisera la route de Jean Moulin, Raymond et Lucie Aubrac, Joseph Minc, Lise London, Maurice Kriegel-Valrimont, Esther Gorintin… France

Tous droits réservés 2017 - Foyer d'Animation et de Loisirs Site réalisé avec par globuleWEB